Suite de l'affaire à sydney

Publié le par ThE_vAn

Sylvester Stallone risque une amende particulièrement salée pour avoir tenté d'introduire illégalement des flacons d'hormones de croissance en Australie, où leur usage est strictement réglementé.

Les avocats de Stallone, la star aujourd'hui âgée de 60 ans de la série des "Rocky" ou encore de celle des "Rambo", ont représenté la vedette devant un tribunal de Sydney, mardi, où il a été inculpé pour importation de substance interdite. Au total, 48 flacons de Jintropin ont été saisis par les douanes.

Stallone et son entourage avaient été interpellés et retenus pendant plusieurs heures le 16 février dernier à l'aéroport de Sydney première étape d'une tournée promotionnelle que devait faire "Sly" pour son film "Rocky Balboa". Les douanes australiennes ont fouillé les bagages et confisqué les flacons d'hormones de croissance. Sa chambre d'hôtel a également été fouillée et d'autres flacons y ont été retrouvés et confisqués trois jours plus tard.

Stallone et son entourage ont été autorisés à quitter l'Australie et leur présence au tribunal n'était pas obligatoire, mardi.

En Australie, l'hormone humaine de croissance est considérée comme un médicament améliorant les performances physiques et ne peut pas être importée dans une licence délivrée par l'Administration des produits thérapeutiques.

Même s'il peu probable que Stallone écope de la sanction maximale, il encourt tout de même d'une amende de 110 000 dollars australiens.

L'affaire a été reporté au 24 avril, date à laquelle les avocats de Stallone devront plaider ou non la culpabilité de leur client.


Publié dans Vie privée

Commenter cet article